Urgence

présentation du programme

OBJECTIF : Apporter une aide d’urgence en cas de catastrophe naturelle

En cas de Typhon, Kaloob s’engage à se rendre sur place pour identifier les dégâts occasionnés et répondre aux besoins primaires des victimes.
Après le passage d’un Typhon, les populations sont dépourvu d’eaux, d’électricité et de nourriture. Face à cette détresse, notre association met tout en oeuvre pour leur venir en aide, le plus rapidement et efficacement possible.
Grâce à un fond d’urgence, nous leurs apportons eaux, nourritures, vêtements et effectuons les premières réparations indispensable à leur quotidien.
Au-delà de cette dimension, nous essayons avant tout d’être un soutient et une écoute attentive face aux peurs et inquiétudes des victimes. 

 

 

 

 

 

coeur        

Faire un don

catastrophe-haima
 
Les Philippines est le 3ème pays le plus touché par les catastrophes naturelles. Kaloob s’est donné comme mission de venir en aide aux victimes.
Depuis la création de Kaloob, nous sommes intervenus dans différentes régions des Philippines, notamment dans la région de Cagayan et des Visayas.
Face à l’importance des dégâts occasionnés, l’urgence est bien présente. Comme en 2013, après le super typhon Haiyan, qui a causé la mort de 5 000 personnes, notre association a apporté vivres et soutient aux survivants. Par la suite, notre équipe s’est investi dans la reconstruction.
La priorité de nos interventions est l’accès à l’eau, à l’électricité, à la nourriture et à un logement décent.

 

 

nos interventions

Livraison d’eau
livraison eau
 
Installation d’un nouveau générateur

nouveau générateur

Livraison de nourriture

img_3665

témoignage

Mary Ann, habitante à Piat20161106_131953

En novembre 2016, un typhon a touché la ville de Piat qui a causé de nombreux dégâts matériels. La première des conséquences de cette catastrophe naturelle a été la coupure d’électricité. Etant donnée que le château d’eau fonctionne avec un groupe électrogène, les habitants, ce sont retrouvés sans eaux. Face à cette détresse, ils n’ont pas eu d’autres choix d’aller acheter de l’eau en ville. 

 

Mary Ann nous dit quelques mots : ” Aller acheter de l’eau tous les jours pour manger et boire étaient très cher et contraignant pour nous. Avec le nouveau générateur que Kaloob nous a installé, l’eau est revenu et tout le monde est soulagé ! “.