Santé

Présentation du programme

OBJECTIF : Prévenir les risques de maladies et réduire les inégalités face à la santé.

Kaloob vise à rendre accessible et apporter des soins de qualités.
Les bidonvilles où nous intervenons sont occupés, pour beaucoup, de familles nombreuses vivant dans de très petites surfaces qui servent d’abris, proche des emplois. Malheureusement, cette vie précaire qu’ils occupent et la santé sont étroitement liées. Les habitants sont régulièrement touchés par la diarrhée, le choléra, la malaria ou par des maladies respiratoires.
Dans un soucis de santé publique, Kaloob organise des campagnes de sensibilisation à l’hygiène et des missions médicales en collaboration avec nos partenaires. Le but étant de promouvoir la santé et de répondre à un réél besoin sanitaire.

Projets réalisés

Campagne de sensibilisation

dsc08590
Pour Kaloob, l’amélioration de l’état de santé des populations doit avant tout être axé vers la prévention.

Elle permet la réduction des risques liés aux maladies les plus courantes. Telles que la grippe, le choléra, la fièvre typhoïde, la dengue, les hépatites…

C’est pourquoi, différentes campagnes de sensibilisation préventives à l’hygiène ont été organisées auprès des différentes communautés.

Notamment en 2016, où six jeunes étudiantes en médecine sont intervenus pour sensibiliser les enfants sur l’hygiène des mains, l’hygiène dentaire et les adultes sur les gestes de premiers secours. 

Mission dentaire

Agir sur l’état dentaire des enfants du bidonville de Marytown 

Après identification des besoins auprès des habitants du bidonville, Kaloob a constaté que l’hygiène dentaire était un des problèmes les plus alarmants.

Grâce à un partenariat créé avec Virlanie, une mission dentaire a pu naître. Depuis fin mars 2017, l’équipe de Kaloob accompagne les enfants chez le dentiste.

Sans compter les soins de qualité qui leur sont prodigués, les enfants bénéficient d’une prévention dentaire et d’un suivi régulier. 

Mission médicale

older-person
  Apporter notre soutient pour un accès facile à la santé est une de nos priorités.

Certaines personnes, pour des raisons financières ou d’impossibilité à se déplacer, n’ont pas la possibilité de se soigner convenablement. 

Actuellement, grâce à nos partenaires, une équipe médicale intervient auprès des habitants d’Escopa. Une fois par an, des professionnels de santé consultent et fournissent gratuitement des médicaments en fonction des besoins identifiés. 

Pour répondre aux besoins des habitants des différents quartiers où nous intervenons, la mission médicale reste à l’heure d’aujourd’hui un projet à développer davantage.

 

futur projet

coeur

 

Aidez-nous !              Développons ensemble la mission médicale…

 

 

Programme de développement à la santé

blessure-denfant

Le droit à la santé implique l’accès aux services de santé. Ce programme de développement s’adressera à la population vivant dans les deux bidonvilles de Manille où Kaloob intervient. Les 15000 personnes vivant à Marytown et Escopa ont peu accès à la santé en raison du manque de ressource financière. Nous souhaitons apporter à ses habitants un accès à la santé et prévenir des risques de maladie. 

La première étape est d’identifier leurs besoins: une enquête sanitaire permettra de rendre compte des plaintes et demandes de chacun .

Dans un second temps, après analyse et étude des résultats obtenus, nous feront appel à des partenaires et professionnels de santé pour intervenir efficacement. En fonction des besoins, nous procéderont à l’achat du matériels et de médicaments nécessaires au bon fonctionnement du programme.

Pour finir, le but de ce projet est de coordonner des interventions d’une équipe médicale au sein de ses deux bidonvilles, de manière régulière. En amont, des campagnes préventives seront effectuées telles que la vaccination des enfants. En savoir plus

 

Témoignage

Maria Teresa et ses jumeauxmaman et ses jumeaux

Dans les bidonvilles, beaucoup de personnes sont démunies et manquent cruellement de ressources financières pour subvenir à leurs besoins. De ce fait, la santé est pour beaucoup secondaire. Parfois même une dépense impossible à assumer en cas de maladies. Cette population, pour la plupart, ne jouit pas du droit à la santé dont il devrait bénéficier.


“Mes ressources financières sont minces, et lorsque mes 2 garçons tombent malade, j’ai des difficultés à les emmener chez le médecin.”

Le développement du programme santé permettra notamment à Maria de bénéficier si nécessaires, de soins adaptés et de qualités pour ses jumeaux. 

«Bénéficier du plus haut standard possible de santé constitue l’un des droits fondamentaux de tout être humain […]»  Constitution de l’OMS (1946). 

«Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille […]»  Article 25 de la Déclaration universelles des Droits de l’Homme.