Education

Présentation du programme

OBJECTIF : Construire un avenir pour des enfants défavorisés en assurant un accès à une éducation de qualité.

L’éducation est un droit fondamental pour le développement et l’épanouissement personnel des enfants. Elle permet l’acquisition de connaissances et de capacités intellectuelles nécessaires pour leur vie future. 
Cependant, près de la moitié des enfants philippins ne font pas d’étude supérieure, faute de moyen financier.
Pour une égalité des chances et offrir aux enfants l’opportunité de sortir de la pauvreté, Kaloob agit directement auprès de jeunes par la création de bourse d’étude et de programmes éducatifs adaptés au sein des bidonvilles.

projets réalisés

Bourse d’étude

 Tous les enfants doivent pouvoir bénéficier des mêmes chances pour se construire un avenir, permettant une meilleure intégration sociale et professionnelle.

received_1307277396060310

Kaloob souhaite rendre accessible l’éducation aux enfants les plus défavorisés. Pour ce, nous finançons les frais scolaires à des jeunes motivés qui n’ont pas la chance de poursuivre des études supérieures comme ils le souhaiteraient.

En effet, les études deviennent payante après le lycée et représentent un coût conséquent pour les familles.

 

Kaloob est intervenu auprès des jeunes de Piat après la relocalisation des habitants suite au puissant typhon Ketsana ainsi qu’à Tacloban après le Typhon Yolanda de 2014. Après avoir tout perdu, les familles n’avaient plus aucun moyen de financer les études de leurs enfants. Notre association a tenu à réagir face à ce fléau.

Actuellement, nous finançons une bourse d’étude à 20 étudiants jusqu’à ce qu’ils atteignent leur diplôme soit durant 4 ans.

Depuis la création du projet, 95% des étudiants, bénéficiant de la bourse, sont aujourd’hui diplômés.

 

Activités éducatives

L’éducation permet à un enfant de s’épanouir, de développer sa propre personnalité et son identité.

danse des jeunes

Kaloob accompagne, depuis 2010, les enfants des bidonvilles de Maytown et d’Escopa grâce à différents programmes éducatifs:

• Des ateliers de paroles où différents thèmes sont abordés: sensibilisation à la consommation de stupéfiants, l’écologie, la religion…

• Des activités sportives, artistiques et éducatives sont organisées: natation, jeux, leçon de guitare, de chants, de danses, soutient scolaire et visite des personnes âgées.

• Un camp d’été, une fois par an, en dehors de Manille. Une vingtaine de jeunes partent durant plusieurs jours pour s’évader de la vie précaire du bidonville.  Nous leur proposons durant ce stage:  des activités sportives et culturelles, des discussions de groupe et surtout des moments de partage. Le dernier camp d’été s’est déroulé à Tabuk, dans la région de Cagayan Valley.

• Une fête de Noël célébrée chaque année. Programme de la journée : rencontre, partage, jeux, cadeaux, spectacle préparée par chaque groupe de jeunes et repas de Noël.

Nous souhaitons inculquer à ses jeunes des valeurs telles que la tolérance, le respect, la bienveillance et une ouverture d’esprit à travers ses différentes activités.

scolarship30 bénéficiaires d’une bourse d’étude pour 2018

• Offrir à 10 jeunes de plus, la possibilité d’accéder aux études supérieures.

Mais cela a un coût. Kaloob s’engage à financer les études d’un jeune pour une durée de 4 ans, jusqu’à l’obtention de son diplôme. 

Dépense pour 1 étudiant: 10000 Php/an soit 200 €/an soit 20€/mois (année scolaire d’environ 10 mois).

Nous faisons donc APPEL A VOS DONS POUR PARRAINEZ un de ses nombreux jeunes, dans l’attente de poursuivre ses études…

children-mousquetaireContinuer les activités avec les jeunes des bidonvilles

• Le camp d’été: permettre à 20 ou 25 jeunes de partir en vacances pour quelques jours. 

Coût du voyage/jeune: 60€

• Les activités et sorties: beaucoup de choses sont faites et sont pour eux une réelle bouffée d’air. 

Coût/enfant/an: 80€

Pour que ses activités puissent encore exister, n’hésitez pas à FAIRE UN DON.

témoignage

Mari Wibberley Alapoop, étudiante à l’université

Mari est étudiante en deuxième année de comptabilité à Saint Paul School. Elle est issue d’une fratriestudent-scolarship de 8 frères et sœurs. Son père est décédé et sa mère est sans travail. Son
désir était de vouloir étudier à l’université pour essayer d’avoir un avenir meilleur. Pour permettre à cette jeune étudiante motivée de poursuivre ses études, Kaloob finance ses frais scolaires jusqu’à l’obtention de son diplôme. 


Mari nous explique brièvement: “Après le typhon, ma famille n’avait plus d’argent pour que je puisse continuer à étudier mais grâce à la bourse dont j’ai pu bénéficier avec Kaloob, je serais très bientôt diplômée ! “.

« Toute personne a droit à l’éducation.[…]; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.» Article 26 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.